Boire oui ... mais quoi ??? ... émission du 15 octobre 2008

Publié le par Guillaume Gérault

Résumé de l’émission sur Direct 8 du 15 Octobre 2008 à 10h …

 

Notre corps se compose de plus de 70% d'eau.
Chaque jour le simple fait de respirer, de transpirer, d'uriner, ou de digérer, nous fait perdre de 1,5 l à 2 litres d'eau.

La France est le premier producteur mondial d’eau en bouteille et les français détiennent le record mondial de consommation : 85 litres/personne et par an.


Les différents rôles de l’eau
:
- Une fonction thermorégulatrice: Maintenir la température du corps autour de 37°, qu'il fasse -40° ou + 30° dehors. C'est un peu comme le liquide de refroidissement qui parcourt le radiateur de votre voiture afin d'éviter la surchauffe. Le corps dissipe la chaleur du corps vers l'extérieur grâce à la sudation.
- Une fonction cardio-circulatoire et de transport : Une mauvaise hydratation influe sur la fréquence cardiaque (hausse) surtout à l'effort. L'eau participe à l'équilibre des échanges de nutriments et des électrolytes intra et extracellulaire : c'est l'homéostasie.
- Une fonction de drainage/d'élimination: elle débarrasse le corps des toxines accumulées par des excès de tous ordres comme les courbatures d'effort (acide lactique), les excès alimentaires (toxines), la fièvre, les voyages statiques, la nervosité et le stress.


Les différents types d’eau
:

Ø  Les eaux minérales très faiblement minéralisées sont recommandées aux nourrissons.

Ø  Les eaux minérales moyennement minéralisée (sont consommées en cures, selon les cas régimes, grossesse, allaitement, sportifs.

Ø  Les eaux minérales riches en magnésium (Hépar, Badoit) sont conseillées contre certains troubles digestifs et en cas de spasmophilie …

Ø  Les eaux calciques (Contrex, San Pelegrino) sont préconisées pour réduire ou prévenir les calculs rénaux (on est là à la limite d’un « traitement » pour répondre à un besoin ou à une pathologie – le principe de l’eau vendue anciennement en pharmacie !!).

Ø  Les eaux bicarbonatées, comme la Vichy, agissent sur les organes digestifs favorisant les sécrétions gastriques, biliaires et pancréatiques. Elles sont également cholérétiques et cholécystocinétiques (c.à.d. activation des uréases, oxydases, saccharases …) et les grands métabolismes (augmentation de la tolérance aux glucides et abaissement de l’hyper glycémie diabétique)

Ø  Les eaux sulfatées comme Vittel possèdent des propriétés diurétiques remarquables (donc on va plus uriner en buvant de l’eau … attention à la déshydratation surtout en été !!! tout comme le thé vert déshydrate !!...)

Ces eaux augmentent le débit et le volume des urines, l’élimination de l’urée et de l’acide urique (27% pour l’urée et 31% pour l’acide urique). Elles agissent également sur les fonctions biliaires et hépatiques par leurs propriétés cholérétiques et cholagogues.

 

 

 

Pour résumer, les 3 règles d’or sont :

-       boire 1 bouteille par jour et par personne

-       boire avant d’avoir soif

-       l’eau est importante par ce quelle emporte et non par ce qu’elle apporte

 

Sans oublier que le végétal se nourrit du minéral, l'animal se nourrit du végétal. L'animal ne peut pas se nourrir du minéral…

 

Guillaume Gérault

 

Thérapeute Psycho-corporel,

Naturopathe aromatologue 

 

Commenter cet article