comment manger sain ...?

Publié le par Guillaume Gérault

Merci à tous ceux qui ont participés au Chat sur psychologies.com  
 
 
Voici quelques principes de base pour manger sain …
 
« Que l’aliment soit ton remède »
Hippocrate, médecin grec du V° siècle av. J.C.
 
Manger assis, tranquillement, en prenant le temps de bien mâcher et idéalement ne faire que ça ! en prenant conscience de l’aliment.
 
Diminuer le grignotage et éviter la suralimentation. 

Avoir une notion de qualité des aliments, favoriser les aliments non raffinés.Etre à l’écoute de la compatibilité alimentaire. Favoriser la prise d’énergie subtile (fruits / légumes de saison) et ajouter du « vivant » dans les aliments (persil, …). Se faire plaisir et avoir de l’attirance envers l’aliment.
Privilégier les aliments d’origine naturelle, le plus frais et entier possible, (éviter les cuissons trop longues qui provoqueraient une baisse considérable des vitamines et minéraux) en limitant (voir en évitant) les produits de l’agro-alimentaire industriel, dénaturés, dévitalisés, qui intoxiqueraient à moyen terme (pesticides, additifs chimiques, colorants, conservateurs,..).
 
Pratiquer régulièrement des monodiètes de un à deux soirs par semaine, avec au choix, riz bio (blanc,ou ½ complet), compote de fruits de saison, soupe maison, … A volonté !
 
Consommer chaque jour au moins 1 à 1,5 litre d’eau la moins minéralisée possible, à haute résistivité (et si possible, à pH légèrement acide). Par exemple de l’eau de : Mont Roucous, Rosée de la Reine, Volvic, Montcalm, Source la Prime, Evian, Source du Grand Barbier, Volcania, Carrefour Eau de Montagne, Source Belleroches, Beaumont, … .
 
Attention aux excès de « sucre rapide » créant une hypoglycémie réactionnelle donc une hyperinsulinémie qui favorise le stockage des glucides sous forme de graisse ; et provoque des « coups de barre » … .
Remarque : le sucre raffiné, blanc ou roux, est particulièrement nocif pour l’organisme (car est entre autre, très déminéralisant). Le remplacer par du sucre non raffiné (ou sucre complet, en poudre ou en morceaux), ou par du miel de bonne qualité (non chauffé / vendus en magasins diététiques).
 
 
 
                                                                                                                                       
 
 
Eviter ou diminuer les aliments acides ou acidifiants car ils entraînent la frilosité, la déminéralisation, la fatigue, (…) :
Aliments acides : orange, citron, tomate cuite, ananas, oseille, pamplemousse, rhubarbe, groseille, cassis, grenade, kiwi, fruits verts non mûrs ;… .

Aliments producteurs d’acide :
café, alcool, tabac, chocolat, viande rouge, charcuterie, gibier, légumineuses, produits laitiers, fromage, limonade, soda, bonbon, aliment surcuit, raffiné, chimique, carences en enzymes, vitamines, oligo-éléments, oxygène.

Aliments sans acide :
légumes, céréales, poisson, viande blanche… .
( Les facteurs d’acidification sont accentués en fonction de votre constitution et de votre tempérament.)
 
Favoriser les aliments alcalinisant : légumes verts cuits et crus, banane, amandes fraîches, châtaignes, pomme de terre, poires, melons (en dehors des repas), fruits secs,
 
Eviter les sources de radicaux libres ( qui oxyde les lipides ; les membranes cellulaires deviennent imperméables ; la péroxydation des membranes est à l’origine de nombreuses pathologies)

Les "producteurs" de radicaux libres :
stress (n°1 !), pollution, tabac, soleil, nucléoprotéines des viandes rouges, fermentation et putrescence, fatigue, surmenage physique et intellectuel, insomnies involontaires et volontaires, manque d’oxygène, le manque d’élimination hémonctorielle ( peau, rein, poumon)
 
Favoriser l’exercice physique et l’oxygénation d’une manière régulière (2 à 3 fois ¾ d’heure par semaine) dans le but de maintenir l’organisme en santé
 
 
Favoriser et privilégier :
            Les huiles végétales de qualité biologique et de 1ère pression à froid, variées et crues : olive, noix, germe de blé, carthame, sésame, noisette, tournesol, onagre, bourrache, lin, … .
            
Les fruits
 : variés et le plus possible de saison
Les légumes verts
 :    cuits, crus, en jus

les graines oléagineuses : amandes, noisette, noix, pignon, sésame, noix du Brésil (,…).
les céréales non raffinées : pain bio ½ complet (au levain), pâtes, riz, quinoa, épeautre, semoule, couscous, millet, … .
les légumes secs : lentilles, pois chiches, pois cassés, …(les faire tremper une nuit)
            
Quelques exemples d'aliments très vitalisants : algues (spiruline, wakamé, kombu, nori, dulse, …) lécithine de soja, graines germées.
 
 
                                                                                                                                        
 
LES GRAINES GERMEES :
 
 
Comment faire germer vos graines ?
 
Prendre un bocal (type bocal de confiture), y faire tremper l’équivalent d’une cuillère à soupe de vos graines toute une nuit avec de l’eau de source (éviter au maximum l’eau du robinet, les graines vont se gorger de cette eau).
Le lendemain, égoutter vos graines le mieux possible, elles ne doivent plus tremper dans l’eau. Remouiller et égoutter les graines tous les soirs.
En fonction des graines choisies vous pourrez les déguster au bout de 3 à 4 jours .
 
Ce qu’elles vous apportent ?
 
Des glucides      c’est à dire de l’énergie pour votre corps.
 
Des lipides         les phospholipides et les glycérides sont d’une très grande importance pour vos cellules.
 
Des protéines    elles sont à la base de toutes les structures et divisions cellulaires, des échanges et des reconstructions.
 
Des enzymes       ou catalyseurs protéiques, sont indispensables à la dégradation donc à la digestion des repas. Elles sont présentes dans les aliments crus. (donc à favoriser en début de repas).
 
Des minéraux, des oligo-éléments et des vitamines  le processus de germination multiplie de manière spectaculaire leur richesse nutritionnelle et leur énergie vitale.
 
 
 
Il existe de nombreuses graines, à vous de déguster selon vos goûts en favorisant l’association « céréales (2/3) + légumineuses (1/3) ».
Légumineuses : fenugrec, lentilles, luzerne, petits pois, alfalfa, pois chiches, soja vert,… .
Céréales          : avoine, blé, épeautre, maïs, millet, orge, riz, sarrasin, seigle,… .
                                                                                  (…).
 
 
 
                                                                                                                                       
 
 
Qui remplacer par quoi ?
 
Par quoi remplacer les aliments acides ou acidifiants ?
 
café                                                    ->         café diététique de céréales torréfiées
                                                                       (il existe plusieurs marques pour plusieurs goûts)
lait de vache                                      ->        lait de riz, poudre d’amande, de châtaigne (…)
                                                                       avec de l’eau
thé noir                                              ->         thé mû, thé vert, maté, tuocha, thé de 3 ans…
limonades, jus de fruits                    ->         eau, boisson à la purée d’amande, jus de légumes
                                                                       jus de fruits frais, infusions
vin, alcool                                          ->         eau, voir ci-dessus
sucre blanc, roux, brun                     ->         sucre complet, sirop d’érable
chocolat, bonbon, biscuits                ->        fruits secs, dattes, raisins, pruneaux, abricots…
                                                                       amandes
huile végétale de pression à chaud ->         huile végétale de 1ère pression à froid
                                                                       (si possible Bio. +++)
bouillon aux extraits d’animaux      ->         bouillon végétal
légumes acides (tomate, oseille…)          ->         légumes verts ou colorés : carotte, fenouil, céleri,                                                             betterave, potiron, courgette…
fruits acides                                       ->         banane, melon, poire, pomme, …
 
« Dans notre mode de vie actuel, où nous sommes trop sédentaires,
mal oxygénés, nourris d’aliments très appauvris en catalyseurs divers,
il est courant de voir des troubles de santé dus à une accumulation d’acides »
Dr C. Kousmine
 
Exemples d’aliments basiques ou alcalinisants :
 
 
Pomme de terre                                 Légumes verts, crus ou cuits
Maïs                                                   Légumes colorés
Bananes                                             Amandes, noix du Brésil
Châtaignes                                        fruits secs
Eaux de sources alcalines                 Boissons à la purée d’amandes ou de châtaignes .



Et n'oubliez pas ...
La frustration est acidifiante,
 C’est l’excès en tout qui est nocif …

Commenter cet article